fbpx
F1 News

Affaire Ghosn : la justice japonaise refuse sa demande de libération sous caution

Depuis le 19 novembre, le président de Renault, Carlos Ghosn est en détention préventive au Japon pour fraude financière.

Cette semaine, il a saisi la justice afin d’obtenir une libération sous caution, mais sa demande a été rejetée.

Dans une déclaration, Ghosn a déclaré vouloir geler ses actions Nissan en gage de bonne foi, et a également promis de porter un bracelet électronique, ainsi que de remettre tous ses passeports, confirmant ainsi son intention de se présenter au tribunal.

Carlos Ghosn:

Je tiens à souligner que je resterai au Japon et que je respecterai toutes les conditions de mise en liberté sous caution que le tribunal estimera justifiées.

Je viendrai à mon procès non seulement parce que la loi m’y oblige, mais aussi parce que je veux enfin avoir l’occasion de me défendre.

Je ne plaiderai pas coupable et compte bien défendre ma réputation dans la salle d’audience. Rien n’est plus important pour moi et pour ma famille.

Le tribunal a justifié ce refus en mettant en avant la crainte qu’une fois en liberté, il ne soit tenté de quitter le pays.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles