F1 News

Consignes d’équipe chez Ferrari, un changement de cap ?

Ferrari en a surpris plus d’uns en ne donnant pas l’ordre à Kimi raikkonen de céder sa place à Sebastian Vettel lors du Grand Prix d’Autriche.

Ferrari a toujours été connu pour être une équipe ayant des règles strictes concernant le statut des pilotes. Il y a généralement un pilote phare à qui l’on donne un maximum de possibilité en termes de matériel notamment et un pilote « bis », dont les rôles sont entre autres de ramener de gros points, et de tester de nouvelles pièces, n’ayant pas voix au chapitre pour le gain du championnat du monde, si ce dernier était jouable.

Beaucoup de pilotes se sont retrouvés dans le dernier cas de figure comme par exemple Eddie Irvine, Rubens Barichello, ou plus récemment Felipe Massa à la fin de sa carrière et Kimi Raikkonen également.

Excepté le finlandais, tous ces pilotes ont pour point commun d’avoir côtoyé le septuple champion du monde de Formule 1, Michael Schumacher, qui a été leader chez Ferrari durant de nombreuses années.

Les consignes d’équipes étaient monnaie courante à son époque et le sont toujours dans une moindre mesure sous l’ère Vettel, choses qui entachaient l’image de marque de la Scuderia, mais qui savait s’en accommoder tant qu’elle gagnait.

Hier le fait de ne pas avoir ordonné à Kimi Raikkonen de laisser sa place à Sebastian Vettel qui joue un championnat très serré avec Lewis Hamilton est quelque chose d’assez rare pour être souligner, et révèle d’un nouvel état d’esprit qui est en train de se créer chez les rouges.

La raison est que Sergio Marchione veut donner un nouvel élan à son écurie, et cela passe par une image de marque impeccable, prenant exemple sur Mercedes et Red Bull qui sont réputés pour laisser leurs pilotes se battre en toutes circonstances, chose qui est très appréciée du grand public.

On peut également voir le geste de Ferrari d’une autre manière, qui est que Kimi Raikkonen dont le contrat ne sera pas renouvelé la saison prochaine n’a plus aucune pression sur ses épaules et n’aurait sans doute pas obéi si des consignes d’équipe lui avaient été données et les dirigeants de la Scuderia sont bien conscients de cela.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR