F1 News

Contrairement aux apparences, Romain Grosjean a pratiquement fait jeu égal avec Kevin Magnussen

À la mi-saison, Kevin Magnussen semblait avoir pris nettement le dessus sur Romain Grosjean, mais le Français a su réagir dans la deuxième moitié de la saison.

Lors des 10 premières courses, le Danois était parvenu à devancer son coéquipier à 7 reprises contre 3 en qualifications.

Sa domination était également très forte en course, mais cela était essentiellement lié à une série d’opportunités gâchées par le Français suite à des incidents qui auraient largement pu être évités.

Citation du jour

Chaque année, nous trouvons quelque chose de nouveau, nous allons plus vite et c'est ça qui caractérise la Formule 1.

Michael Schumacher

Malgré les critiques qui ont suivi, Romain n’a jamais rien lâché en réussissant a équilibré la balance, se permettant même le luxe de dépasser son coéquipier à la fin de la saison dans la bataille des qualifications. Au final, il l’aura devancé 11 fois contre 8.

On peut raisonnablement dire, contrairement à ce que beaucoup d’observateurs peuvent penser, que ses performances ont été relativement correctes, surtout dans la deuxième moitié du championnat, ce qui, malgré ses nombreuses erreurs, lui ont sans doute permis de conserver son volant pour l’année prochaine.

Quelques statistiques :

Romain Grosjean Kevin Magnussen
Qualifications* 11 8
Courses (dans les points et hors abandons) 7 7
Nombre de tours passés en tête (entre Haas) 415 610
Points au classement général 37 56

* Les qualifications du Grand prix d’Azerbaïdjan et du Canada n’ont pas été comptabilisées car Romain Grosjean a, lors de ces deux séances, dû abandonner en Q1.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR