Les dépassements en partant du fond de la grille se feront de plus en plus rares

Des propos tenus par Toto Wolff qui estime que l’écart entre les écuries a tellement diminué qu’il sera plus de plus en difficile de faire des remontées spectaculaires.

Commencer du fond de la grille pour finir dans le top 5 n’était normalement pas un gros problème pour les pilotes de Mercedes. Cette année, les monoplaces ayant plus d’appui que l’année dernière, cela rend les dépassements beaucoup plus difficiles à réaliser.

Nous avons pu le constater lors Grand Prix d’Australie, Valtteri Bottas parti 15ième, n’est pas parvenu à faire mieux que 8ième, de plus ce résultat est lié en partie au double abandon des Haas.

Toto Wolff estime que les remontées en partant du milieu ou du fond de la grille pourraient bien être de l’histoire ancienne.
Le patron de Mercedes a réagi sur la performance de Bottas après la course à Melbourne :

bienvenue dans le nouveau monde. Je pense que c’est la réalité de maintenant. Valtteri a dépassé plus de personnes que quiconque. Il a doublé Stroll, Ocon puis Vandoorne, et il faut l’avouer, il ne serait peut-être pas rentré dans le top 10 sans la voiture de sécurité. Ce sera très compliqué de dépasser cette saison, car les écarts de performance d’écuries comme McLaren, Hass ou Renault ses sont beaucoup plus réduits.

Quand on lui a demandé s’il pensait que ce serait le modèle pour les 20 prochaines courses, Wolff a prédit :

je pense que cela dépendra des circuits. Sur des circuits moins sensibles à la puissance, une équipe comme Red Bull peut faire un bon résultat.

F1 news

Commentez l'article via Facebook

Derniers articles