F1 News

Les dettes de Force India s’élevaient à plus de 30 millions d’euros

La société FRP Advisory, qui avait cet été, pris la direction par intérim de Force India, continue de publier des documents financiers.

Parmi ceux-ci, on a pu voir l’ampleur des problèmes dont a dû faire face l’écurie indienne cette saison.

La dette totale de Force India s’élevait à plus de 30 millions d’euros. Parmi ses créanciers, on comptait plus de 450 sociétés dont des fournisseurs de pièces détachées, mais également des hôtels et des sociétés de distribution alimentaire.

Un contrôle des autorités fiscales britanniques a montré qu’en juin dernier, les comptes de l’équipe ne représentaient plus que 240 000 euros, ce qui n’était pas suffisant pour payer les salaires de juillet, soit environ 2,2 millions d’euros.

Même si cette somme avait été disponible à cette période, cela n’aurait été qu’un sursis, car, les coûts de fonctionnement des voitures en exploitation et les coûts préliminaires de participation aux courses en Belgique et en Italie exigeaient un peu plus de 10 millions d’euros. L’équipe n’avait pas cet argent et aucun revenu significatif n’était prévu.

Depuis sa récupération par le clan Stroll, toutes les factures impayées ont été soldées, ce qui permet à l’équipe de repartir sur des bases saines.

L’objectif clairement visé par les nouveaux dirigeants d’ici la fin de la saison est d’obtenir la 6ième place au championnat et les 7 millions qui vont avec.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR