Premier démarrage pour le duo McLaren – Renault

McLaren vient d’officialiser le démarrage de sa MLC33, cette dernière sera motorisée par un moteur Renault.

Quid de la fiabilité ?

Alors que le motoriste français a gagné des courses avec Red Bull la saison passée, il a aussi rencontré un nombre non-négligeable de difficultés sur le plan de la fiabilité. Malgré tout cela, McLaren estime que l’expérience de Renault est son plus gros avantage face à Honda.

« Je pense que la grande différence, c’est qu’en parlant avec les gens de Renault, on voit qu’ils ont beaucoup plus d’expérience, » a expliqué Tim Goss, le directeur technique de McLaren. « Les gens qui sont sur le terrain font ça depuis beaucoup plus longtemps que ceux de Honda, c’est juste un fait. Je pense c’est ce qui nous a permis de faire l’installation du moteur très rapidement. »

L’écurie anglaise compte profité de ses deux journées de tournage promotionnel limitées à 100 kilomètres par jour pour effectuer ses premiers tests avant les essais hivernaux.

McLaren veut rivaliser avec Red Bull

McLaren n’a pas caché ses ambitions cette année, et même son désir de rivaliser avec Red Bull, qui aura le même moteur.

« Nous voulons retrouver le premier plan, » prévient Brown. « Si nous sommes à 0″9 de Red Bull, ce ne sera pas bon. Ce n’est pas le moment de se cacher. C’est le moment de se montrer. »

La MCL33 sera présentée officiellement le 22 février sur le circuit de Navarra en Espagne.

F1 News

Commentez l'article via Facebook

Derniers articles