fbpx
F1 News

F1news Tech : l’aileron arrière raté de McLaren

McLaren a connu un début de saison difficile, avec des performances relativement médiocres, notamment en qualifications. La MCL33 souffrirait d’un manque d’appui et d’efficacité aérodynamique.

L’écurie anglaise avait rehaussé son aileron arrière à Bahreïn, ce que ni Red Bull, ni Renault, tous deux utilisant la même motorisation, n’ont décidé de faire.

Bien que le fait de courir avec plus d’appuis soit meilleur pour les pneus sur des circuits où les dépassements sont plus difficiles à réaliser, la performance aérodynamique peut en pâtir. McLaren espère résoudre ce problème avec un package de mise à niveau majeur prévu pour le Grand Prix d’Espagne, qui, selon l’équipe, dévoilera le véritable potentiel de la MCL33.

Ayant admis la faiblesse de son aileron arrière à Bahreïn, McLaren fit un changement rudimentaire en Chine, enlevant la majorité du rabat de la civière sur la partie haute de l’aileron.

Cela a évidemment réduit l’appui de l’aileron, et avec le différentiel de pression de chaque côté, ce système permet d’avoir plus de performance aérodynamique.

Malgré ce changement, la vitesse en ligne droite est restée la faiblesse principale de McLaren à Shanghai, suggérant que si le même type d’aileron est utilisé à Bakou, qui est un circuit composé de virages lents et de longues lignes droites, cela pourrait également être un désavantage par rapport à ses concurrents.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles