Ferrari dans l’expectative

Ce week-end, des rumeurs ont circulé dans la presse Italienne selon lesquelles la nouvelle SF71-H  de Ferrari pourrait ne pas avoir le rythme de course des Red Bull et Mercedes.

Sebastian Vettel a minimisé ces inquiétudes en affirmant que les tests réalisés par la concurrence ne sont pas en phase avec ce qui pourrait se faire en course.

L’allemand a expliqué: Nos concurrents, Mercedes et Red Bull  n’ont utilisé qu’un seul type de pneu pour leurs simulations de course, or lors d’un Grand Prix nous pouvons être amenés à utiliser différents types de gommes. Cela permet d’élaborer des stratégies, ce qui impact le résultat final.

Le quadruple champion du monde est prudemment optimiste par rapport au Grand Prix d’Australie qui se profile à grand pas:

Je pense que nous partons d’une bonne base avec notre SF71H. Maintenant, nous devrons travailler sur le développement afin d’explorer davantage son potentiel. J’ai confiance en notre équipe, je sais à quel point les gars de Maranello sont compétents et engagés.

Bien que Ferrari ait fait le meilleur chrono lors de l’avant-dernière journée des essais, Mercedes a dominé en termes de kilométrages.

Vettel a déclaré: Nous avons fait du bon travail concernant la la fiabilité, avec nos  4 323 kilomètres de course. J’ai un record personnel de 188 tours en une journée, soit 875 km et un total de près de trois mille! Nous n’avons rencontré aucun problème majeur avec la voiture. Je suis impatient d’être en Australie parce qu’une fois que nous serons là-bas, nous roulerons tous dans les mêmes conditions. Et nous pourrons de ce fait évaluer les forces de chacun.

F1 news

Commentez l'article via Facebook

Derniers articles