F1 News

Petit tour d’horizon sur le Grand Prix de Chine

Créé par les architectes Hermann Tilke et Peter Wahl, le circuit international de Shanghai impose aux équipes un ensemble d’exigences très différentes par rapport aux deux premières courses de la saison.

Comme à Bahreïn, les pneus joueront un rôle crucial dans le résultat de la course. De plus les voitures auront besoin de beaucoup d’appui à l’avant, en particulier pour les virages à grande vitesse.

La longue ligne droite, aidée par le DRS, fournira de très bonnes opportunités de dépassement, bien qu’il soit également possible de dépasser dans les virages 1 et 6, ce dernier nécessitant une manœuvre de freinage tardive.

Pirelli a choisi une approche plutôt marginale dans sa sélection de pneus. Cette année les pilotes utiliseront les pneus medium, soft et ultrasoft (au lieu des supersoft).

Étant donné que les pneus ultrasoft ne sont pas capables de tenir plus de 10 tours et le faible nombre de pneus medium embarqués par les équipes, une stratégie avec une combinaison ultrasoft et medium ne sera pas viable. L’alternative semble être un double arrêt, en utilisant les pneus ultraSoft et soft, ou comme nous l’avons vu à Bahreïn sur la monoplace de Sebastian Vettel, les pneus soft étant capable de tenir une vingtaines de tours, l’idée de ne faire qu’un seul arrêt en utilisant un mélange de gommes soft et Medium pourrait également fonctionner.

Concernant la météo, à l’heure ou nous écrivons cet article, le temps semble imprévisible, il y aura de fortes chances d’averses ce Vendredi, alors que les qualifications et la course devraient se dérouler dans des conditions sèches.

L’écurie Mercedes sera une nouvelle fois favorite si on se fie à la performance des flèches d’argent lors du Grand Prix d’Australie, dont le circuit se rapproche un peu plus de Shanghai que celui de Bahreïn.

À noté, une Statistique intéressante sur ce circuit, depuis l’apparition du Grand Prix de Chine en 2004, sur les 14 courses disputées , 9 ont été remportées le poleman.

Lewis Hamilton est le plus titré avec cinq victoires (2008, 2011, 2014, 2015, 2017) et est le seul pilote à avoir remporté deux victoires d’affilée.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR