F1 News

Grand Prix de Bahreïn : Ferrari a aussi son « bouton magique »

Sans surprise Sebastian Vettel a obtenu la pole sur le circuit de Sakhir, la 51ième de sa carrière devant son coéquipier et surtout devant les Mercedes incapables de rivaliser aujourd’hui.

Lewis Hamilton n’a pu obtenir mieux qu’une quatrième place, et suite à sa pénalité, il partira neuvième. Demain, il optera pour une stratégie décalé, puisqu’il le seul pilote du top 10 qui s’élancera en pneus soft.

Les Ferrari ont confirmé les bonnes performances des essais, et les rumeurs suggèrent qu’ils aient eux aussi réussi à développer un mode permettant d’augmenter la puissance du moteur en qualification similaire à celui qu’utilise Mercedes (que l’on surnomme « le bouton magique »).

Rappelons que cette fonctionnalité est utilisée par Mercedes uniquement en qualification et qu’il s’agit en fait d’une astuce qui permettant d’octroyer environs 80 chevaux supplémentaires augmentant de ce fait le temps de réponse du moteur lorsque le pilote appuie sur l’accélérateur.

À noté que Verstappen a subi une violente sortie de piste, perdant le contrôle de sa Red Bull à la sortie du virage numéro 2, il s’élancera de la quinzième place. Aucun dommage corporel n’est à signaler pour le néerlandais.

Romain Grosjean est le grand perdant de cet incident puisqu’il n’a pu passer le cap de la Q1 contrairement à son coéquipier, s’élancera de la seizième place.

La vedette de la séance a été Pierre Gasly, qui a propulsé sa Toro Rosso Honda en Q3 pour la première fois cette année en sixième position. Son coéquipier Brendon Hartley, qui a endommagé son aileron en début de séance, partira de la onzième place.

Demain nous aurons une course assez intéressante, car les stratèges de Mercedes ont sans doute voulu privilégier la course plutôt que les qualifications voyant le rythme des Ferrari lors des essais hier, et c’est loin d’être gagné pour les flèches d’argent, car Bottas, seul pilote Mercedes à être bien positionné sur la grille, est actuellement sous pression, et n’a plus droit à l’erreur. De ce fait, aura-t-il l’audace d’aller chercher les Ferrari ou se contentera-t-il de gérer pour l’obtention d’un podium ?

Il sera également intéressant de voir le comportement de la Mercedes numéro 44 s’élançant du milieu de la grille. N’oublions pas Daniel Ricciardo discret jusqu’à maintenant, mais qui peut s’inviter à la fête si l’occasion lui en est donnée.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR