F1 News

Quel avenir pour Hamilton dans les prochaines années ?

Lewis Hamilton qui entamera sa 12e saison a promis de régner sur la Formule 1 pendant encore plusieurs saisons, la question est de savoir si ce sera avec Mercedes.

Toto Wolff a déclaré vouloir conserver Lewis Hamilton sur le long terme et estime que toutes les dispositions ont été prises afin qu’il n’aille pas voir ailleurs.

Nous le savons tous, tout est cyclique, Mercedes est dans une phase de momentum ascendant, et nous avons constaté que la domination qui était la sienne il y a 4 ans s’est réduite au fur et à mesure. Nous avons pas mal d’exemples d’écuries qui ont dominé pendant plusieurs années avant de se retrouver en disette. On peut citer notamment Ferrari (entre 2000 et 2004) ou encore Red Bull (de 2010 à 2013). Mercedes n’échappera sans doute pas à cela. Hamilton a déjà démontré qu’il savait flairer le bon coup et faire le bon choix. En quittant McLaren en 2012, alors qu’elle était au top de sa forme, quand bien même beaucoup de « spécialistes » le voyaient déjà aux oubliettes.

Aujourd’hui, l’anglais a un large choix d’un point de vue sportif, et même financier que ce soit chez Ferrari, Red Bull ou même encore chez McLaren.

L’hypothèse Ferrari

Hamilton est apprécié des Tifosis (dans le jargon de la Formule 1, ce sont les supporters de la scuderia Ferrari). En le recrutant, Ferrari gagnerait sur tous les tableaux: d’un point de vue marketing car Hamilton est une valeur sûre, mais aussi l’associer avec Sebastian Vettel, qui lui aussi est quadruple champion du monde, aurait beaucoup d’allure.

Nous savons tous que cela est utopique, car Ferrari a toujours eu une seule et unique philosophie, avoir un pilote phare et un pilote « bis », nous ne disons pas que c’est une mauvaise chose, nous avons pu constater les problèmes qu’a eu Mercedes à gérer Hamilton et Rosberg, tandis que depuis l’arrivée de Valtteri Bottas et son statut « officieux » de numéro bis, Toto Wolff n’a désormais plus à se soucier de ce genre de choses. Ferrari ne se risquera donc pas à faire cela, d’ailleurs ils ont même gardé Kimi Raikkonen une année supplémentaire malgré ses 38 ans, tout en sachant qu’il ne pourra pas faire de vagues face à Vettel.

Donc Hamilton chez Ferrari, c’est possible à condition que Vettel s’en aille. Si l’Allemand ne parvient pas à remporter le moindre championnat pendant les trois années qu’il lui reste à faire, il y aura de fortes chances de voir l’Anglais débarquer à Maranello.

Un duo Verstappen-Hamilton

Si cela devait arriver, il y a fort à parier que les audiences monteraient en flèche car voir le meilleur prodige affronter le meilleur pilote du moment, ça a de la classe. Une arrivée d’Hamilton chez Red Bull n’aurait rien de surprenant, il a d’ailleurs failli rejoindre l’écurie autrichienne avant d’être recruté par Mercedes. D’un point de vue sportif, Red Rull a de quoi tenir la route, de plus Ricciardo souhaitant partir, une place se libérera assez rapidement, de plus Verstappen contrairement à Vettel a sans doute moins peur d’affronter directement Hamilton, le Néerlandais pourrait même gagner en prestige si cela devait arriver.

Du côté des dirigeants, Dietrich Mateschitz, co-fondateur de Red Bull, n’a jamais caché son intérêt pour le champion du monde, d’un point de vue marketing cela lui permettrait de mettre en avant sa boisson énergétique sur le continent africain. Christian Horner, directeur sportif de Red Bull, a également récemment fait allusion à une hypothétique venue de son compatriote chez Red Bull.

Le retour aux sources chez McLaren

Souvent évoqué par ses anciens patrons, un retour chez McLaren ne sera envisageable pour Hamilton que si sportivement l’écurie anglaise redresse la barre. Avec son changement de motoriste, cette année sera peut-être un tremplin vers le succès. En plus du côté sportif il y a son « ennemi de toujours » Fernando Alonso, mais l’espagnol accrochera les gants sans doute l’année prochaine, donc affaire à suivre.

Rester dans la continuité avec Mercedes

À court terme, le choix le plus logique pour Hamilton serait de rester chez Mercedes, ces derniers sont sur le point de lui proposer un pont d’or et une assurance d’avoir une voiture compétitive pour les années à venir. L’anglais devrait logiquement opter pour cette option, mais si d’aventure la Mercedes se faisait dominer cette année par Ferrari et dans le pire des cas par Redbull, il est certain qu’il étudiera les alternatives que nous avons présentées précédemment.

Nous verrons dans les prochains jours mais il y a fort à parier qu’ Hamilton ne signera pas un contrat au-delà de 2020 avec Mercedes, car l’année 2021 marquera un changement drastique au niveau de la réglementation sportive de la FIA, ce qui entraînera peut être la venue d’un nouveau leader.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR