F1 News

La guerre continue de faire rage entre Red Bull et Renault

L’alliance entre Renault et Red Bull est terminée, mais les hostilités continues de part et d’autre.

L’une des principales questions à venir pour la saison 2019 sera de savoir si Red Bull a fait le bon choix en abandonnant le moteur Renault pour parier son avenir sur un hypothétique sursaut de Honda.

En attendant la reprise, la guerre de mots fait rage entre Helmut Marko, responsable de la filière junior chez Red Bull et Cyril Abiteboul, patron de Renault F1 Team.

Ce dernier, a affirmé que l’écurie autrichienne gonflerait les chiffres concernant la réalité de la puissance du moteur Honda et est persuadé que ce dernier reste inférieur par rapport à celui de Renault.

Honda a 30 chevaux de moins que nous. J’en suis persuadé, Red Bull cachent les faits et manipulent les données.

Je comprends cette stratégie de communication, mais il n’y a pas de faits. On verra l’an prochain que Honda sera toujours derrière nous et n’aura pas trouvé ces 30 chevaux. Red Bull sera obligé de compenser ce manque avec son châssis.

Citation du jour

C'est le moment de partir maintenant que je suis tout en haut de la montagne.

Nico Rosberg

Notre objectif n’est pas de se focaliser sur Honda, mais sur Mercedes et Ferrari, nous savons quels sont nos points faibles et nous devrons réduire l’écart de performance surtout en qualifications.

La réponse d’Helmut Marko n’a pas tardé à venir.

Abiteboul peut continuer sa rêverie. L’année prochaine, nous verrons clairement ce qui sera sur la table.

Pour nous, il était devenu évident qu’à un moment donné, Renault ne pouvait pas nous livrer un moteur gagnant.

Avec leur budget, ils ne peuvent pas rivaliser avec Ferrari et Mercedes.

Il était clair que nous devions faire quelque chose. Pour la première fois depuis 15 ans, nous avons un moteur d’usine. C’est la bonne façon pour Red Bull et Toro Rosso de se développer.

Concernant les affirmations d’Abiteboul au sujet du retard de 30 chevaux dont souffrirait le moteur Honda, Marko a répondu :

Inutile d’en discuter pour le moment.

Le moteur Honda sera-t-il plus puissant que le moteur Renault ? Pour le moment, il n’y a que des spéculations et il y a peut-être même, comme l’a suggéré Cyril Abiteboul, beaucoup d’intox.

Nous devrons donc attendre les qualifications du prochain Grand Prix d’Australie pour nous faire une petite idée. Ce qui est certain, c’est que la bataille entre Red Bull et Renault ne fait que commencer.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR