Les fans seront pistés lors de leurs déplacements sur les circuits

Un week-end de Grand Prix attire en moyenne entre 100 000 et 300 000 fans au cours des trois jours, une potentielle base d’informations tangibles que les nouveaux propriétaires de la Formule 1 entendent exploiter.

Depuis le Grand Prix d’Autriche de l’année dernière, 18 000 fans ont participé à des enquêtes post-course évaluant leurs ressenties au cours d’un week-end de course.

Dans une interview, Matt Roberts le directeur de recherche et d’analyse du groupe Formula One a donné un aperçu des résultats de ces enquêtes :

nous avons découvert que les spectateurs avaient beaucoup de plaisir à regarder les courses. 97 pour cent disent qu’ils passent un moment agréable, très peu disent le contraire, nous sommes malgré tout conscient qu’il y aura quelques améliorations à faire.

Par exemple, beaucoup de gens ne savent pas nécessairement comment trouver leur chemin vers les parcs de supporters, trouver des panneaux, tout ce genre de choses que nous ne faisons peut-être pas aussi bien que nous le pourrions.

En utilisant le suivi via le Wi-Fi des téléphones mobiles lors des Grands Prix cette année, les mouvements des fans seront surveillés anonymement :

nous suivrons comment les gens circulent sur les circuits, et nous saurons exactement à quelle heure ils viennent, à quelle heure ils partent, dans quelles zones du circuit ils accèdent, etc.

Cela est très intéressant pour nous, car nous avons pu constater lors du dernier Grand Prix à Austin que beaucoup de spectateurs sont allés s’asseoir devant le forum des fans parce qu’il y avait un grand écran et ils y sont restés toute la journée, ils ne regardaient même pas la piste.

À ce même Grand Prix, nous avons un méga-store, qui a bien fonctionné. Pour nous, cela a des implications sur le fait que nous pourrions rapprocher ce type de service aux fans, plutôt que de s’attendre à ce qu’ils se promènent.

Roberts a également expliqué que les données de recherche recueillies sont interprétées afin d’améliorer la visibilité publicitaire de leurs partenaires.

Le moins que l’on puisse dire c’est que Liberty Media redonne un nouveau souffle à la Formule 1 et avec un marché en plein expansion, la catégorie reine du sport automobile a encore de beaux jours devant elle.

F1 news

Commentez l'article via Facebook

Derniers articles