McLaren a-t-elle la capacité de se battre pour le top 3 ?

La cinquième place de Fernando Alonso lors du Grand Prix d’Australie est une sacré performance qui laisse présager le meilleur pour l’écurie anglaise.

Son coéquipier Stoffel Vandoorne a terminé neuvième plaçant McLaren à la quatrième place du championnat des constructeurs avec 12 points au compteur.

Alonso est évidemment optimiste quant à la qualité du châssis et la capacité qu’aura l’équipe à gravir les échelons cette année.

Nous avons vu le potentiel de la voiture la semaine dernière, je pense que nous avons une bonne machine entre nos mains. Il est maintenant temps pour McLaren de revenir aux premiers plans, et pour y arriver, nous devrons être meilleurs que nos concurrents en termes de développement.

McLaren n’a apporté qu’une partie de son package aérodynamique en Australie. Nous pourrons nous faire une idée concrète de la performance de la MCL33 dès le Grand Prix de Bahreïn.

Le directeur de course, Eric Boullier, est très optimiste, encouragé par la performance de Red Bull à Melbourne.

Il est encourageant de voir que Red Bull est en train d’égaler Mercedes et Ferrari en termes de vitesse. Nous devrons néanmoins améliorer notre performance en qualification. En Australie, notre rythme a été bien meilleur en course.

“Il y a beaucoup de potentiel dans cette monoplace et nous avons encore beaucoup de choses à développer.

Un moteur Renault qui a l’air de tenir ses promesses, un châssis réussi et le plus important, un Alonso très motivé. Tous les ingrédients ont l’air d’être réunis pour que nous ayons une hypothétique bataille à quatre cette année.

F1 news

Commentez l'article via Facebook

Derniers articles