F1 News

Mercedes a expliqué les problèmes rencontrés par Lewis Hamilton au Canada

Lors du Grand Prix du Canada,  Lewis Hamilton paraissait mal à l’aise dans sa monoplace en début de course, puis les choses se sont améliorées après son arrêt aux stands.

Le stratège en chef de Mercedes, James Vowles, a expliqué les problèmes rencontrés par Lewis Hamilton lors du Grand Prix du Canada.

Les problèmes avec la voiture de Lewis étaient liés au refroidissement du châssis, ils n’ont rien à voir avec le moteur. Vous pouvez le voir par exemple avec Valtteri, qui a pu utiliser tout le potentiel de sa voiture.

Les problèmes de refroidissement du châssis ont commencé au tout début de la course, lors de la voiture de sécurité. De ce fait, le moteur a commencé à devenir très chaud. Nous avons essayé de prendre des contre-mesures, à la fois en changeant les réglages, et en changeant le style de pilotage. Lewis s’est adapté à la situation aussi bien qu’il le pouvait pour stabiliser la température et la garder sous contrôle.

Lorsqu’il s’est retrouvé à deux secondes derrière Max, cette distance a permis de fournir un afflux d’air suffisamment frais dans les radiateurs. Lewis a fait ce qu’il fallait, et nous avons eu une bonne première partie de course, mais la voiture était encore trop chaude.

Pendant le ravitaillement, nous avons ajusté des éléments pour faciliter le refroidissement. Nous savions que dans la configuration de notre système de refroidissement, il y avait des éléments amovibles et lors du pit-stop nous pouvions les enlever, mais cela a conduit à une petite perte de temps.

Nos gars ont dû effectuer un travail assez difficile en peu de temps. Ils ont réagi de manière fantastique et nous n’avons perdu au final que quelques centièmes.

Ces changements dans le système de refroidissement ont entraîné une perte de quelques centièmes au tour, mais nous avons été en mesure d’utiliser plus de puissance, donc Lewis a été en mesure d’attaquer ses rivaux. L’avantage de la vitesse l’emportait sur les pertes dues aux changements de configuration.

Après être revenu en piste, Lewis avait plus de facilité à gérer sa voiture et il a été en mesure d’attaquer Ricciardo, malheureusement sans succès.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR