F1 News

Christian Horner aimerait avoir le « bouton magique » de Mercedes

Christian Horner a avoué que son équipe, Red Bull, travaille actuellement sur son bouton magic (rebaptisé party mode) qui a connu un succès médiatique ce week-end, tout en suggérant à la FIA de modifier les règles de la Formule 1 pour les qualifications.

Après la pole position de Lewis Hamilton, le chef de Mercedes Toto Wolff a admis que le «party mode» a été utilisé lors de la Q3, laissant à sept dixièmes son plus proche rival.

Horner a souligné que le temps de Lewis est venu principalement entre la Q2 et la Q3. Ils ont un mode spécial qu’ils n’ont pas besoin d’utiliser dans les premières parties des qualifications

Le directeur sportif de Red Bull a proposé un « remède » pour décourager Mercedes d’utiliser ce mode :

Étant donné que vous avez un parc fermé quand les voitures partent pour la qualification, les modes de moteur devraient être les mêmes à partir du moment où vous quittez le garage jusqu’à la fin de la séance.

Horner s’est aussi montré critique envers Renault :

Après le premier Grand Prix de la saison, il semble que Mercedes ai encore le dessus d’un point de vue puissance moteur, Ferrari a peut-être pratiquement le même niveau, mais Renault en est très loin.

Les pilotes de Red Bull, Daniel Ricciardo et Max Verstappen, ont terminés respectivement quatrième et sixième de la course dimanche, Ricciardo terminant en léger retrait de la Ferrari de Kimi Raikkonen.

Pour concurrencer Mercedes, il nous faudra augmenter la puissance de notre moteur le samedi.

Daniel a établi le meilleur tour de la course. En prenant les points positifs du week-end, c’est la première fois dans l’ère hybride que nous avons deux voitures à l’arrivée à Melbourne. Je pense que nous avons une voiture de course rapide.

Le point négatif pour nous, reste le déficit en qualification. Le party mode (mode fête)! Nous aimerions aussi aller à la fête de Lewis également « , a  t-il plaisanté.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR