F1 News

Vettel recadre un journaliste en conférence de presse

Sebastian Vettel s’est offusqué de la première question posée à Lewis Hamilton lors de la conférence de presse après le Grand Prix de Bahreïn.

Quelques secondes après avoir enlevé son casque dans la « cool room », Lewis Hamilton avait regardé une séquence de son contact avec Max Verstappen et a rétorqué, alors que les caméras étaient braquées sur lui en direct, « Such a dickhead » (je vous laisse chercher la traduction).

Après la cérémonie du podium, les pilotes se sont dirigés vers la salle de conférence de presse.

La première question était :

Lewis, je crois, si j’ai bien entendu, que vous avez utilisé le mot ‘dickhead’ en faisant référence à Max Verstappen juste après la course. Est-ce exact ?

Cela irrita immédiatement Vettel qui, avant qu’Hamilton ne puisse répondre, intervint et demanda de répondre à la question :

Je ne sais pas ce que Lewis a dit ou fait, mais nous avons tous été dans cette situation, lorsque nous nous bagarrons face à une autre pilote, ça arrive qu’il y ait des contacts roue contre roue et il nous arrive également de temps en temps d’employer des termes inappropriés lorsque nous sommes pleins d’adrénaline.

Sur un terrain de football, si vous mettez un microphone sur les joueurs, vous n’entendrez pas que des choses gentilles, il faut être dans feu de l’action pour comprendre tout cela. C’est une réaction humaine.

Ne le prenez pas personnellement, mais je ne pense pas que ce soit justifié de nous poser ce genre de questions de « merde » afin de monter une histoire à partir de rien.

Sebastian Vettel met le doigt sur un sujet sensible, puisqu’il a toujours été demandé aux pilotes d’adopter un comportement très policé devant les médias, ayant même des conseillers en communication à leur disposition pour savoir quoi dire dans une situation bien précise, alors qu’un peu plus de naturel ne ferait pas de mal et donnerait un coup de fraîcheur à ce sport.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR