Victoire très chanceuse de Vettel

L’Allemand Sebastian Vettel a remporté dimanche le Grand Prix d’Australie en opportuniste devant Lewis Hamilton.

Profitant de quelques tours sous voiture de sécurité virtuelle suite à l’abandon de Romain Grosjean, le quadruple champion du monde allemand a profité de cet incident pour ravitailler, au 26e tour, et a pu ressortir des stands juste devant l’anglais qui avait réduit son allure comme le règlement l’y obligeait. D’après les premières informations que nous avons, Mercedes aurait commis une erreur au moment de calculer la vitesse minimale sous drapeau jaune.

La course s’est ensuite résumée à un duel à distance entre les deux hommes de tête, longtemps séparés par moins d’une seconde, Hamilton n’est jamais parvenu à se rapprocher suffisamment pour tenter un dépassement.

Autre grand perdant de cette voiture de sécurité virtuelle, Kimi Raikkonen qui avait pourtant fait un super début de course, talonnant de près Hamilton et mettant même son coéquipier à plus 5 secondes. Daniel Ricciardo termine au pied du podium devant Fernando Alonso auteur d’une solide course, viennent ensuite Max Verstappen, très brouillon aujourd’hui et Valtteri Bottas, qui a été extrêmement décevant, n’obtenant qu’une modeste 8ième place avec la meilleure voiture du plateau.

Comme hier, une mention très spéciale pour Charles Leclerc qui a terminé devant la Williams de Lance Stroll pour son premier Grand prix.

À noté que les abandons de Romain Grojean et Kevin Magnussen sont tous les deux liés à un mauvais serrage de la roue avant gauche de leurs monoplaces, il s’agirait d’un problème de pistolet de fixation des écrous. À cause de cela, non seulement Haas perd de très gros points au championnat, mais est aussi sous investigation des commissaires sportifs. Affaire à suivre.

Classement complet:

F1 news

Commentez l'article via Facebook

Derniers articles