F1 News

Toto Wolff : « nous avions 90 pourcents de chance de remporter la course »

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, admet que toute l’équipe était persuadée de remporter le Grand Prix de Bahreïn avec une stratégie à un seul arrêt.

Au fur et à mesure de l’évolution de la course, il est devenu évident que Ferrari était prête à prendre le risque de se calquer sur la stratégie de Mercedes.

Lorsque l’ingénieur de Vettel lui a dit à la radio de passer au « plan B » , en d’autres termes qu’il ne ferait pas deux arrêts comme cela était prévu initialement, Bottas s’est précipité pour porter une attaque sur le quadruple champion du monde, sans succès, car cette tentative a été initiée un peu trop tardivement.

Wolff a déclaré :

Je pensais que nous avions déjà course gagnée, sachant que Seb devait, soit s’arrêter de nouveau, soit courir à l’épuisement avec ses pneus.

A ce moment, je dirais que nous avions 90 pourcents de chance de remporter la course.

« Nous avions vu que les pneus médium serait la meilleure option en observant la voiture de Fernando Alonso.

« Valtteri a immédiatement eu un très bon rythme sans trop user ses gommes, il était donc clair que nous avions de grande chance de réussir. Nous savions également que Ferrari aurait pu en faire de même, mais que cela pouvait être très risqué pour eux.

 » Seb était deux secondes plus lent que Valtteri, donc si nous avions eu quelques tours supplémentaires, il aurait sans doute perdu la course. »

« Mais ce qui compte, c’est le résultat, Sebastian et Ferrari se sont adaptés à la situation, leur victoire est donc totalement méritée.

 

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles

F1 News

GRATUIT
VOIR