fbpx
F1 News

Niki Lauda : pour moi, c’est 70% Verstappen et 30% Ricciardo

De tous les incidents recensés lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan, la collision entre les pilotes Red Bull, Daniel Ricciardo et Max Verstappen a certainement été la plus spectaculaire.

Les deux pilotes ont calmé le jeu devant les caméras en ne s’accusant pas mutuellement. Mais la fin de saison risque d’être très tendu entre ces deux-là.

Beaucoup d’observateurs ont donné leur point de vue quant à la responsabilité du duo dans cet accident, notamment, Niki Lauda, ​​président non-exécutif de Mercedes F1, qui a été interrogé par des journalistes après la course de Bakou sur les conseils qu’il donnerait à ses collègues seniors de Red Bull, il a rétorqué :

Rentrer chez soi et pleurer un bon coup !

C’est un désastre que nous avons connu également lorsque Lewis et Nico sont entrés en collision lors du premier tour du Grand Prix d’Espagne en 2016. Pour moi, c’est 70% Verstappen et 30% Ricciardo. Max Zigzaguait sur lui tout le temps, que pouvait-il faire de plus ?

Toto Wolff avait également sa propre opinion sur le sujet :

Je pense juste que vous devez leur rappeler qu’au-delà de leur performance personnelle de pilote, il y a une grande structure en arrière-plan qui travaille 24/7 pour leur fournir les meilleures voitures possibles.

En même temps, vous ne voulez pas que cet esprit de combattant disparaisse. Je l’ai déjà dit, vous ne pouvez pas vous attendre à avoir deux chiens de chasse dans une voiture et pour qu’ils se comportent comme des chiots. Il y a des avantages et des inconvénients à avoir deux pilotes rapides dans la même écurie.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles