fbpx
F1 News

Affaire FIA – FERRARI : Jean Todt intente une action en justice à l’encontre d’un site web anglais

Le rédacteur en chef du site grandrix247.com, Paul Velasco, a déclaré avoir reçu un e-mail émanant de l’avocat du président de la FIA, Jean Todt, exigeant le retrait de trois articles jugés diffamatoires à l’encontre de ce dernier.

Les articles en question traitent en sujet de fond, de la décision prise par la FIA de passer un accord de confidentialité avec l’écurie Ferrari.

Ils mettent également en avant, le conflit d’intérêts qu’il y a dans cette affaire, car non seulement, Jean Todt est un ancien dirigeant de la scuderia, mais en plus de cela, son fils, Nicolas Todt, est le manager du pilote Monégasque, Charles Leclerc.

À ce jour, deux des articles ont été retirés du site.

Paul Velasco a tenu à diffuser à ses lecteurs, l’e-mail qui lui a été envoyé :

Nous représentons Mr Jean Todt.

Nous vous adressons cette lettre de la part de notre client suite aux déclarations diffamatoires faites dans trois articles diffusés sur le site web Grandprix247.com.

Les trois publications en question sont les suivantes :

 

1 – “Red Mist : Leclerc, The Todts and the real Elephant in the room“, posté le 6 Mars 2020

2 – “Red Mist : Time to abdicate President Jean Todt”, publié le 11 Mars 2020

3 – “Red Mist : The difference between the FIA and FIFA ? One F…”, publié le 12 Mars 2020

Paul Velasco a évidemment exercé son droit de réponse, indiquant avoir retiré temporairement, en guise de bonne volonté, les articles posant « problème ».

Il a aussi indiqué que comme plusieurs acteurs de la Formule 1 ainsi que de nombreux fans, il souhaiterait avoir des éclaircissements sur le rôle qu’a véritablement joué Jean Todt dans cette ” mystérieuse ” affaire.

Il a d’ailleurs demandé au président de la FIA de fournir quelques éléments de réponse à ses lecteurs au sujet du conflit d’intérêts qu’il y a entre ce dernier et Ferrari.

En outre, Velasco a justifié le maintien de l’article traitant de Nicolas Todt, avec ces quelques lignes :

Étant donné que Mr Jean Todt a été directeur d’équipe chez Ferrari pendant plus d’une décennie et que maintenant son fils Nicolas Todt représente le pilote Charles Leclerc, Mr Jean Todt peut-il répondre aux questions suivantes en toute honnêteté :

 

Des décisions ont-elles déjà été prises au sein de la FIA dont Nicolas Todt a bénéficié plus que d’autres, du fait du poste de Mr Jean Todt depuis 2009 ?

Des décisions ont-elles déjà été prises au sein de la FIA dont Ferrari a bénéficié plus que d’autres, du fait de la position de Mr Jean Todt depuis 2009 ?

Pourquoi un accord secret entre la FIA et Ferrari a-t-il suscité autant d’interrogations de la part des équipes de Formule 1, des médias, et des fans ? Pourquoi avoir besoin de garder le secret à ce sujet ?

Paul Velasco a conclu sa réponse avec cette phrase lourde de sens :

La réaction juridique de Mr Todt va à l’encontre de la liberté des médias de rapporter objectivement les faits.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles