F1 News

Certains responsables d’écurie pensent que Mercedes a commis une erreur avec son aileron avant

La conception de l’aileron avant de la Ferrari (et de l’Alfa Romeo) permet à l’air de circuler complètement autour des roues avant et de le diriger plus efficacement le long de la carrosserie, offrant ainsi une plus grande force d’appui à l’aileron arrière.

Le design inhabituel de l’aileron avant de la W10 de Mercedes, qui est la seule équipe à avoir des ailettes repliées vers l’intérieur a provoqué la surprise chez ses concurrents, dont le responsable de l’équipe d’Alfa Romeo Beat Zehndder :

Dès le début, nos ingénieurs ont choisi ce concept d’aileron avant et nous avons supposé que toutes les équipes suivraient cette voie.

 

Lorsque nous avons vu les photos de la présentation de la Mercedes, nous avons pensé au début qu’il s’agissait d’un « fake ». Nous étions persuadés qu’ils apporteraient la même solution que nous.

En théorie, l’aileron de Mercedes a été conçu afin de produire une plus grande force d’appui, mais elle présente un inconvénient majeur, le flux d’air dirigé vers l’arrière de la voiture ne contourne pas suffisamment les roues avant, ce qui peut créer des zones de perturbation.

 

Le directeur technique de Racing Point, Andrew Green, a expliqué pourquoi l’aileron avant de Mercedes ne pourra techniquement pas fonctionner aussi bien que celui de la Ferrari :

Si des zones d’air sont perturbées au niveau des roues avant, elles pénétreront dans des zones où le flux d’air doit être contrôlé différemment, ce qui compliquera la tâche. Idéalement, les tourbillons d’air ne doivent rester que sur les bords intérieurs des ailettes.

Il est surprenant qu’une équipe comme Mercedes n’ait pas prévu un plan B en cas de problème avec cet aileron. Nous verrons si c’est le cas lors de la deuxième série d’essais hivernaux qui débuteront à partir de demain.

F1 news

Commentez via Facebook

Autres articles