fbpx
F1 News

Charlie Whiting a trouvé une solution pour éviter les incidents lors des changements de pneus

Les erreurs de “pitstop” ont été l’un des gros points de discussion dans le paddock ces dernières semaines. Ces discussions ont débuté suite à un incident qui s’est produit lors du Grand Prix de Bahreïn. Pendant de cette course, un mécanicien de chez Ferrari a été blessé après un changement de pneus de Kimi Raikkonen.

Il y a également eu des cas de mauvais serrage de roues, les deux Haas en Australie en sont un parfait exemple.

La responsabilité de ce phénomène a été attribuée à l’automatisation accrue du processus de changement rapide des pneus, la défaillance du système entraînant parfois une erreur humaine.

Le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, et son équipe ont enquêté sur les incidents, Whiting en a conclu :

“nous pouvons introduire une sécurité afin de réduire la probabilité d’erreurs.”

“Le défi est de décider de ce qui doit être automatisé et ce qui doit être exploité par un humain. Nous en discuterons avec les équipes dans les prochaines semaines.

“Je ne pense pas qu’il y ait nécessité de standardiser le système. Nous devons nous assurer, entre autres choses, qu’il n’y ait aucune possibilité pour qu’une voiture ne reprenne la piste sans que tout soit sous contrôle.

La plupart des écuries, utilisent un système d’écrou captif, ce qui signifie que l’écrou reste coincé dans la roue lors des changements de pneus. Auparavant l’écrou restait bloqué directement dans le pistolet pneumatique lorsque la roue était changée.

La proposition de Whiting sera la mise en place de deux capteurs sur le pistolet pneumatique, un capteur de couple pouvant indiquer au mécanicien que l’embout tourne correctement, et un capteur de position indiquant que l’objectif est atteint, c’est-à-dire que la roue est correctement fixée.

f1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles