fbpx
F1 News

F1 2022 : Honda propose une alternative à Red Bull

Masashi Yamamoto, le directeur de Honda, a déclaré publiquement vouloir aider Red Bull après 2021.

Le constructeur japonais est prêt à revoir ses conditions concernant ses droits de propriété intellectuelle liés à ses groupes propulseurs afin de permettre à l’écurie autrichienne de pouvoir travailler sur ces derniers avec ses propres ingénieurs.

Selon plusieurs experts, Red Bull dispose de suffisamment de ressources, à la fois financières et techniques, pour mettre en œuvre un tel projet.

Par ailleurs, le choix de vouloir embauché l’ancien directeur du département moteur de Mercedes, Andy Cowell, prend désormais beaucoup de sens.

Masashi Yamamoto :

Honda sera heureux de tenir des négociations avec Red Bull dans l’optique où l’équipe serait intéressée d’une manière ou d’une autre à conserver nos groupes propulseurs après 2021.

Nous serons heureux de poursuivre notre coopération avec AlphaTauri et Red Bull et de leur fournir tout le support nécéssaire après 2021.

Travailler avec ces équipes a beaucoup apporté à Honda, et à l’avenir nous voulons les remercier pour cela.

Je suis prêt à en parler avec la direction au Japon. Je souhaite personnellement apporter un soutien maximal à ces deux équipes.

Notre objectif est que le retrait de Honda du championnat n’entraîne pas de conséquences négatives.

Cette année, nous devons participer à sept courses supplémentaires et nous voulons essayer différentes solutions en vue de la saison prochaine.

En 2021, nous essaierons de concourir pour la victoire au championnat pour que notre histoire se termine bien.

L’année prochaine, le personnel travaillant sur notre projet ne sera pas réduit. Nous serons plus actifs dans la modernisation et mettrons tout en œuvre pour remporter le plus de victoires possible. Nous continuerons d’attaquer jusqu’à la fin.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles