fbpx
F1 News

Fernando Alonso minimise l’accident entre Max Verstappen et Lewis Hamilton et estime qu’aucune sanction n’aurait dû être prise à l’encontre du Néerlandais

Alors que beaucoup s’acharnent sur Max Verstappen et tout particulièrement la presse britannique, Fernando Alonso, lui, préfère minimiser toute cette affaire, estimant que l’accrochage qui a eu lieu entre les deux leaders du championnat devrait tout simplement être considéré, comme un fait de course.

Les images ont été pourtant très spectaculaires, notamment celles où l’on voit la roue de la monoplace de Max Verstappen effleurer le casque de Lewis Hamilton.

Pour le double champion du monde de Formule 1, il n’y a pas de quoi en faire tout un drame, car selon lui, les pilotes roulaient à faible allure au moment du choc.

Fernando Alonso :

J’ai bien regardé l’incident et il me semble qu’il n’y avait pas de danger. Ils étaient à 30 ou 40 km/h donc ce n’était grand-chose.

À Silverstone par contre, c’était autre chose. Pour moi ce qui s’est passé dimanche était un fait de course.

Le pilote Alpine a ensuite embrayé en mettant l’accent sur le fait que d’autres pilotes ont également été dans une situation similaire, mais avec une finalité totalement différente.

Je pense que Lewis a piloté de manière à forcer, peut-être, Max à couper la chicane.

Mais il ne l’a pas fait et est resté à l’extérieur, après, il n’y avait plus aucune possibilité de prendre le deuxième virage à l’intérieur.

Ils ont tous les deux fait ce qu’ils devaient faire et malheureusement ils se sont touchés.

J’ai vu le même cas de figure entre Giovinazzi et Leclerc, également entre Stroll et Perez, mais là, il n’y a pas eu de contacts roue contre roue, donc le résultats à été différent.

F1 news

 

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles