fbpx
F1 News

Force India compte sur la fiabilité du moteur Mercedes dans la lutte pour la quatrième place avec Renault

Force India pense pouvoir retrouver la quatrième place du championnat constructeurs malgré un début de saison difficile en 2018.

Le directeur adjoint de l’équipe, Bob Fernley, se méfie de Renault en raison de sa performance lors des premières courses. Mais s’attend à ce que la fiabilité de son groupe propulseur Mercedes lui donne un avantage dans la bataille du milieu de peloton.

C’est tellement compétitif. Nous pouvons battre Haas, ou encore McLaren, mais Renault est un problème constant.

Le fait que nous puissions surmonter ce déficit dépendra du groupe propulseur. Cette année chaque équipe n’a droit qu’a trois unités, et de ce fait la fiabilité sera l’élément clé tout au long de l’année.

Force India a pris la quatrième place au championnat des constructeurs au cours des deux dernières saisons. Interrogé avant la course pour savoir s’il pensait qu’il pourrait à nouveau terminer quatrième du championnat pour une troisième année consécutive, Fernley a déclaré :

Rien n’est impossible.

Si vous remontez en 2016 et que vous regardiez le déficit qu’il y avait entre nous et Williams à la mi-saison, il semblait impossible de les dépasser pourtant nous l’avons quand même fait.

L’écurie Indienne a rattrapé son retard grâce à une mise à jour effectuée sur ses monoplaces suite à la détection d’un problème d’aérodynamisme lors de la deuxième course de l’année .

Nous avons beaucoup progressé depuis Bahrein, en Chine nous avons failli emmené nos deux voitures en Q3, tout cela grâce au formidable travail d’équipe dont nous commençons à voir les résultats.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles