fbpx
F1 News

Grand Prix de Bahreïn : Par rapport à 2019, les écuries disposant d’un moteur Ferrari ont perdu environ une seconde en qualifications

En 2019, Ferrari avait largement dominé la séance des qualifications du Grand Prix de Bahreïn, Charles Leclerc réalisant un temps de 1:27.866.

Un an après, les choses sont bien différentes. La scuderia, ainsi que ses écuries clientes ont perdu pratiquement une seconde contrairement aux équipes motorisées par Mercedes qui ont toutes réalisées un gap assez important.

Prenons l’exemple de Haas dont la monoplace a connu très peu de développement comparé à la saison dernière.

Elle a été l’écurie la moins performante de la journée, enregistrant des chronos plus lents de plus d’une seconde par rapport à l’an passé.

Pour rappel, la saison dernière, Kevin Magnussen avait réalisé la prouesse de placer sa VF-19 en sixième position sur la grille de départ et excusez du peu, à 5 millièmes de seconde de Max Verstappen.

Même constatation du côté de chez Alfa Romeo qui a également perdu en performance par rapport à 2019.

Statistiques des temps réalisés lors des qualifications du Grand Prix de Bahreïn entre 2019 et 2020 :

ÉquipeTemps en 2019Temps en 2020Écart
Mercedes
1:28.190
(Lewis Hamilton)
1:27.264
(Lewis Hamilton)
+0,926s
Racing point
1:29.756
(Sergio Perez)
1:28.322
(Sergio Perez)
+1,434s
Williams
1:31.190
(George Russell)
1:29.294
(George Russell en Q1)
+1,896s
Ferrari
1:27.866
(Charles Leclerc)
1:29.137
(Charles Leclerc en Q1)
-1,271s
Alfa Romeo
1:29.022
(Kimi Raikkonen)
1:29.810
(Kimi Raikkonen)
-0.788s
Haas
1:28.757
(Kevin Magnussen)
1:30.111
(Kevin Magnussen)
-1.354s

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles