fbpx
F1 News

Hamilton: j’ai du mal à trouver le potentiel de la voiture

Lewis Hamilton a admis qu’il avait eu beaucoup de chance après avoir pris la tête du championnat suite à sa victoire lors d’un Grand Prix d’Azerbaïdjan parsemé d’embuches et a reconnu qu’il devait améliorer son jeu pour pouvoir remporter son cinquième titre mondial.

Après sa première victoire en sept courses, il n’y a eu une prise de conscience de sa part ainsi que de la part de son équipe sur le travail à effectuer pour rester au top.

C’était une course brutale et c’est exactement ce que les fans veulent voir lors d’un Grand Prix, nous avons eu beaucoup de réussite, mais il nous reste beaucoup de pain sur la planche, a déclaré le patron de Mercedes, Toto Wolff.

Un Grand Prix avec des accidents improbables, des morceaux de débris abandonnés et deux voitures de sécurité, le quadruple champion du monde en titre qui luttait avec sa voiture a finalement évité tous les pièges de cette course folle.

A contrario, son coéquipier Valtteri Bottas, excellent dans l’ensemble a été victime d’une crevaison causée par un débris de métal laissé sur la piste à cause de l’accrochage entre les deux Red Bull.

Je me souviens que mon père me disait toujours, n’abandonne jamais, continue toujours, a déclaré le britannique.

Je ne m’y attendais pas. Valtteri méritait de gagner. C’est pourquoi je suis allé le voir et le consoler tout de suite après la course. Il était si malheureux.

Alors que les équipes se préparent à retourner en Europe pour le Grand Prix d’Espagne le mois prochain, il est clair pour Hamilton et Wolff qu’ils doivent trouver la bonne formule qui leur permettra de dominer Ferrari.

Nous avons beaucoup de travail à faire, a déclaré Hamilton. Nous sommes toujours derrière. J’ai lutté tout le week-end et j’ai du mal à trouver le potentiel de la voiture.

J’ai fait beaucoup d’erreurs pendant la course, ce qui est rare pour moi. J’ai lutté avec la voiture, et également avec les pneus. Je dois définitivement travailler encore plus dur pour m’assurer que cela ne se reproduise plus.

Le Grand Prix de Barcelone sera un indicateur clé pour savoir si Ferrari possède effectivement un package aérodynamique plus rapide que celui de Mercedes. Rappelons qu’ils ont dominé les flèches d’argent aux essais hivernaux sur ce même circuit. Mais la donne sera différente, car les deux cadors iront en Espagne avec de nouvelles améliorations.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles