fbpx
F1 News

Hamilton : la Formule 1 va dans la mauvaise direction

Auteur d’un Grand Prix du Canada décevant, Lewis Hamilton, a émis quelques critiques concernant la réglementation actuelle des moteurs et l’avenir de la Formule 1.

Hier, Hamilton, a passé la plus grande partie de la course à gérer des problèmes récurrents sur sa Mercedes, sauf en fin de course où il s’est montré très actif en mettant la pression sur Daniel Ricciardo.

Mécontent de n’avoir pu profiter d’un nouveau moteur, le quadruple champion du monde s’est montré très pessimiste au micro des journalistes concernant l’avenir de la Formule 1.

Le sport va dans la mauvaise direction à mon avis.

Cette année, les équipes de F1 ne disposent que de trois groupes propulseurs par pilotes, beaucoup d’entre elles s’attendent à en utiliser plus et recevoir de ce fait des pénalités.

Il a été évoqué la possibilité de réduire le quota à deux groupes propulseurs par pilote, à partir de la saison 2019, ce qui surprend le Britannique.

J’espère qu’ils ne descendront pas le quota à deux moteurs l’année prochaine, car cela va juste devenir ridicule. C’était beaucoup plus amusant quand vous aviez plusieurs moteurs à disposition. Le fait que la fiabilité puisse influencer une saison, n’est pas bon pour le sport, il n’y a que la performance qui doit compter.

C’est un point de vue inattendu de la part d’Hamilton, car lui et ses collègues ont tendance à garder pour eux leurs opinions concernant tout ce qui a trait au règlement. D’ailleurs, un accord tacite entre les pilotes et les instances dirigeantes indique qu’ils ne doivent en aucun cas dénigrer la Formule 1 en public.

Hamilton était à l’époque un grand adversaire du halo quand il fit sa première apparition. Il a progressivement cédé et est devenu un fervent partisan du système de sécurité qui est désormais obligatoire sur toutes les voitures de Formule 1.

F1 news

 

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles