fbpx
F1 News

Helmut Marko admet avoir choisi Sergio Perez en partie à cause de ses nombreuses connaissances du groupe propulseur Mercedes

Red Bull est une réelle opportunité pour Sergio Perez d’un point de vue sportif, mais d’un autre côté, cela peut être également un beau cadeau empoisonné.

À l’instar d’Alex Albon ou encore de Pierre Gasly, le Mexicain n’aura qu’une seule année pour s’adapter à une voiture spécifiquement conçue par rapport aux attentes et au style de pilotage de Max Verstappen.

Selon Helmut Marko, sa particularité par rapport à Nico Hulkenberg, est qu’il pourra être une mine d’informations de part ses connaissances du groupe propulseur de Mercedes et ainsi permettre à Honda de s’améliorer.

Au regard du comportement qu’a eu Red Bull envers certains de ses anciens pilotes, il est fortement envisageable que l’écurie autrichienne se serve de Perez principalement en tant qu’informateur et s’en sépare à la fin de la saison 2021, surtout si Verstappen le domine comme il le fait généralement avec ses coéquipiers.


Par ailleurs, il ne faut pas oublier les déclarations publiques de Marko au mois d’octobre dernier qui admettait avoir un accord avec Pierre Gasly pour un éventuel retour chez Red Bull en 2022. (voir l’interview en cliquant ici)

Helmut Marko au sujet de Sergio Perez :

Comme les années précédentes, nous avons comme objectif pour 2021 de remporter le titre de champion.

Pour ce faire, nous avons besoin de deux voitures compétitives afin que nous puissions mettre en œuvre différentes variantes de stratégie.

Sergio Perez est actuellement à son meilleur niveau. Les hauts et les bas d’Alex Albon nous ont obligés à prendre cette décision.

Si nous voulons gagner le championnat des constructeurs, nous avons besoin d’un deuxième pilote performant.

En outre, Sergio donnera à notre équipe de nombreuses informations sur le groupe motopropulseur de Mercedes.

Il a été très attentif à tout ce qu’a fait Mercedes. Nous espérons que ses connaissances nous aiderons.

Il sait aussi parfaitement travailler avec les pneumatiques. Tout le monde a vu ce dont il est capable en termes de gestion des pneus. Cette expérience nous sera également très utile.

Les négociations avec lui ont été assez rapides, l’accord est pour une seule saison, et il est possible de l’étendre s’il reçoit une offre d’une autre équipe.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles