fbpx
F1 News

La FIA décide d’accorder une dérogation spéciale afin de permettre à McLaren de modifier le châssis de sa monoplace prévue pour la saison 2021

McLaren sera autorisée à apporter les «changements nécessaires» à sa monoplace de 2021 afin d’y intégrer le groupe propulseur de Mercedes.

Rappelons que les dirigeants de la Formule 1 ont décidé d’un commun accord, de reporter l’introduction de la nouvelle réglementation technique afin que les développements des équipes ne soient pas perturbés par l’épidémie de coronavirus.

Les monoplaces de l’an prochain seront donc les mêmes que celles de cette année. Un dilemme pour McLaren qui avait convenu d’un accord de motorisation avec Mercedes sur des monoplaces typées par la nouvelle réglementation qui entrera désormais en vigueur en 2022.

 

À cet égard, la FIA a décidé d’accorder une dérogation spéciale afin de permettre à l’écurie britannique de modifier son châssis.

Ce dernier, actuellement prévu pour n’accueillir que les groupes propulseurs fabriqués par le motoriste français, Renault, sera adapté, afin d’y intégrer ceux qui seront fournis par Mercedes la saison prochaine.

Andreas Seidl, le directeur général de McLaren, a confirmé cette information aux micros de la presse anglaise :

Nous soutenons le report de la nouvelle réglementation et avons joué un rôle actif autour de cette décision. Nous reconnaissons qu’il est crucial de protéger la santé financière de toutes les équipes tout en garantissant une réglementation équitable.

En outre, cette décision n’aura pas d’incidence sur notre changement de groupes motopropulseurs avec Mercedes en 2021, car nous avons été autorisés à apporter les modifications nécessaires à notre voiture pour y répondre.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles