fbpx
F1 News

La presse italienne s’en prend de nouveau à Vettel

Avant le 50e tour du Grand Prix d’Allemagne, rien ne semblait pouvoir empêcher Ferrari de remporter la victoire, mais suite à une erreur de Sebastian Vettel sur une piste qui commençait à devenir humide, c’est finalement son rival Lewis Hamilton qui a remporté la victoire, une défaite de Ferrari que la presse italienne ne pardonne pas à l’allemand.

La Gazzetta dello sport a écrit :

Il était impossible de manquer une telle opportunité ! Vettel a dit qu’il a fait une petite erreur, qui a conduit à des conséquences graves. Non, son erreur est destructrice, et peut conduire à la perte du titre. Ferrari lui a donné une voiture extraordinaire, et il a raté l’occasion de gagner.

Corriere dello Sport :

Une erreur flagrante de Vettel a conduit à un cauchemar pour Ferrari. Maranello espérait un doublé gagnant, mais finalement le succès a été célébré par Mercedes. En Formule 1, il est facile de devenir un héros, et il est également tout aussi facile de perdre ce statut. Après d’excellentes qualifications et un bon départ, Vettel a tout gâché. Cette erreur peut lui coûter très cher.

La Stampa se souvient également des autres erreurs de quadruple champion du monde cette saison :

Vettel a donné la victoire à Hamilton. Pas pour la première fois cette année. L’Allemand a commis au moins quatre erreurs sur les onze courses qu’il a disputés, et elles ont sérieusement affecté le résultat. Son talent n’est pas remis en question, mais ses actions compliquent la tâche de Ferrari.

La Repubblica n’a pas non plus été enthousiasmée par le pilote Ferrari :

C’est la saison des occasions ratées par Vettel. À Hockenheim, il a commis une petite erreur qui a eu de graves conséquences. Vettel avait l’occasion de renforcer son leadership au championnat des pilotes, mais au lieu de cela, a donné 25 points à Hamilton.

Les médias Italiens n’ont pas été tendres avec Vettel, mais d’un autre côté, n’ont pas complètement tort, car  souvenons-nous d’un certain incident l’année dernière à Singapour, alors que Ferrari dominait le début de la deuxième moitié du championnat, un mauvais jugement de l’allemand a causé un accident entre lui, Verstappen et son coéquipier Kimi Raikkonen et c’est finalement Lewis Hamilton qui avec une voiture légèrement moins rapide avait non seulement remporté la course, et s’était également emparé du titre.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles