fbpx
F1 News

Le Grand Prix d’Australie est officiellement maintenu mais pourrait poser de gros problèmes à Ferrari

L’organisateur du Grand Prix d’Australie, Andrew Westacott, a annoncé aujourd’hui le maintien de l’épreuve qui se tiendra du 13 au 15 Mars prochain.

Il s’agit d’une très bonne nouvelle mais peut-être pas si bonne que ça pour les écuries Ferrari et Alpha Tauri qui risquent de se retrouver en sous-effectif.

En effet, Westacott a déclaré que malgré un dispositif sanitaire « fiable », l’Australie ne garantira pas l’admission de tous les employés provenant des écuries italiennes sur son sol.

Cela découle d’une mesure restrictive visant à empêcher tout voyage en provenance ou à destination de l’Italie, jugée depuis quelques jours comme un pays à très haut risque de contamination.

 

Dans le communiqué d’Andrew Westacott on pouvait lire ceci :

La santé et la sécurité de chaque personne lors du Grand Prix d’Australie sont de la plus haute importance pour nous. L’Australian Grand Prix Corporation dispose de mécanismes fiables de gestion de la santé, de la sécurité et des urgences à chaque événement.

Nous interagissons avec les autorités sanitaires ainsi qu’avec les services médicaux publics. Nous suivons de près la situation, écoutons les avis d’experts dans ce domaine.

 

En ce qui concerne la Formule 1, ils nous ont confirmé la tenue du Grand Prix d’Australie et nous attendons avec impatience la venue des équipes dans les semaines à venir.  

Nous soulignons le fait que la décision d’organiser la course ne garantit pas l’admission de tous les employés de la Formule 1.

Le gouvernement australien envisage des restrictions de voyage vers l’Italie et en provenance de l’Italie, où le virus est particulièrement actif.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles