fbpx
F1 News

Le groupe propulseur de Mercedes a gagné en puissance grâce à un développement basé sur ce qui se fait en Formule E

Le directeur général de Mercedes-AMG High Performance Powertrains, Andy Cowell,  a déclaré que Mercedes a appliqué des techniques de développement basées sur son programme de Formule E pour créer le nouveau groupe propulseur qui sera utilisé pour cette saison 2020.

Grâce à cela, Mercedes a réussi, toujours selon Cowell, à augmenter le niveau de puissance de son groupe propulseur. Si cela s’avère être exact, il s’agit d’une bien mauvaise nouvelle pour tous ses concurrents.

Andy Cowell :

Une partie des connaissances que nous avons acquises en matière de développement en Formule E a été réinjectée dans notre programme de Formule 1. Cela nous a permis d’obtenir un gain intéressant.

Dès Melbourne, notre nouveau système hybride bénéficiera de cette nouvelle évolution.

C’est vraiment excitant de voir des technologies d’ingénierie et de fabrication associées à la Formule E être réinjectées en F1. Qui aurait cru cela possible il y a quelques années.

 

Cowell a également révélé comment l’écurie championne du monde avait résolu tous les problèmes de refroidissement rencontrés en 2019.

Au début de l’année dernière, la capacité de refroidissement de notre voiture était insuffisante, ce qui a entraîné des courses difficiles.

Pour cette année, nous avons déployé des efforts considérables pour nous assurer que tous les fluides de refroidissement du groupe propulseur puissent fonctionner à une température plus élevée.

En augmentant la différence de température entre le liquide de refroidissement et la température ambiante cela nous a permis d’améliorer l’efficacité totale du système de refroidissement.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles