fbpx
F1 News

L’écart de près de 5 kg de carburant constaté sur la voiture de Charles Leclerc serait lié selon Mattia Binotto, à “une erreur de calcul”

La FIA réalise des contrôles aléatoires fréquents à chaque course afin de vérifier que les équipes ne dépassent pas la quantité maximale de carburant autorisée, fixée à 110 kg.

Juste avant le Grand Prix d’Abou Dabi, il a été constaté que les informations fournies par Ferrari concernant la quantité de carburant présente dans le réservoir de la voiture de Charles Leclerc étaient erronées. Cela, a tout naturellement conduit les commissaires sportifs à sanctionner financièrement l’écurie italienne.

Rappelons que la différence entre les chiffres fournis par Ferrari et ceux constatés par la FIA était pratiquement de 5 kg (4,88 kg pour être précis).

Le patron de Ferrari, assure que son écurie est de bonne foi et que toutes les mesures ont été, selon ses dires, réalisées “comme d’habitude”, indiquant qu’il pourrait s’agir tout simplement d’une erreur de calcul.

Mattia Binotto :

Cette année, nous avons été contrôlés au moins 10 fois, donc ce n’est pas la première fois, et cela s’est toujours bien passé.

Il n’y a pas grand-chose à dire sur le sujet, hormis le fait qu’il n’y avait aucun intérêt pour nous à donner de mauvais chiffres.

Nous avons fait nos mesures comme d’habitude et nous pensions qu’elles étaient correctes. Il y a donc sans doute eu une erreur de calcul dans les mesures.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles