fbpx
F1 News

Lewis Hamilton est également à blâmer pour sa pénalité de 10 secondes reçue lors du Grand Prix d’Italie

Lewis Hamilton a été sanctionné d’un Drive-Through lors du Grand Prix d’Italie.

La raison de cette pénalité est la suivante. :

Suite à la safety car déclenchée par l’abandon de Kevin Magnussen, Lewis Hamilton a effectué un changement de pneumatiques alors qu’il avait été signifié par les commissaires sportifs à toutes les équipes que l’accès à la voie des stands était interdit jusqu’à nouvel ordre.

Pourquoi donc Mercedes a-t-elle fait rentrer Lewis Hamilton ?

Dans le rapport rendu par les commissaires, le champion du monde en titre a effectué son entrée dans la voie des stands 12 secondes après la fermeture de cette dernière.

Quelques minutes après l’arrêt temporaire de la course causé par l’accident de Charles Leclerc, on a pu entendre le sextuple champion du monde s’entretenir avec son ingénieur à ce sujet.

Il semblerait, suite à cet échange, que le Britannique ait également sa part de responsabilité dans ce qui s’est passé, n’ayant pas regardé au bon endroit le signal envoyé par les commissaires.

Lewis Hamilton :

J’essaie juste de comprendre, il n’y avait pas de lumière à l’entrée de la voie des stands.

Son ingénieur :

Lewis, ce n’est pas le feu à l’entrée de la voie des stands, c’est le feu sur le côté gauche des panneaux normaux qu’il fallait regarder.

Lewis Hamilton :

Ok mais tu es sûr que je ne suis pas passé avant, parce que je gardais évidemment un œil sur ce qui se trouvait à droite parce que l’incident était à droite.

Interrogés, les commissaires ont indiqué que le message signalant la fermeture de la voie des stands a été affiché sur le tableau des temps. Par ailleurs, les feux de signalisation étaient parfaitement visibles sur les panneaux lumineux 16 et 17.

Après la course, Hamilton a reconnu en toute honnêteté avoir effectivement une part de responsabilité.

Je n’ai pas vu le signal rouge interdisant l’accès à la voie des stands. Je suis en partie responsable de ce qui s’est passé. Je retiendrai la leçon pour la prochaine fois.

Pour le patron de l’écurie Mercedes, Toto Wolff, il s’agit plutôt d’un enchaînement d’événements qui, mis bout à bout, ont créé le désordre au sein de son équipe.

C’était une séquence d’événements étrange que nous aurions peut-être pu repérer plus tôt.

Les décisions qui ont été prises étaient très inhabituelles, mais elles étaient absolument conformes aux règles.

Une des Haas était garée à droite, près de l’entrée, à l’intérieur de la Parabolique, et il y avait un seul drapeau jaune. Onze secondes plus tard, une voiture de sécurité a été déployée.

Une fois la voiture de sécurité déployée, ils ont mis l’entrée de la voie des stands sur le rouge, mais ce n’était pas exactement rouge, c’était deux croix jaunes à l’extérieur.

Un des stratèges a crié dans la radio alors que Lewis venait d’entrer dans la voie des stands. Il y a eu beaucoup de confusion.

Ce qui s’est passé est juste une séquence d’événements imprévisibles et cela a gâché la course de Lewis.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles