fbpx
F1 News

L’existence de l’écurie Renault F1 Team ne tient plus qu’à un fil

Le constructeur automobile français a annoncé sa volonté de réduire drastiquement ses coûts après avoir enregistré une perte astronomique de son chiffre d’affaires.

Les difficultés financières de Renault dont les stigmates étaient visibles avant même l’apparition du coronavirus, se sont accentuées à un point tel, qu’un prêt de 5 milliards d’euros a dû être contracté auprès du gouvernement Français qui, rappelons-le, détient déjà une part d’environ 15% de la société.

En outre, un rapport émanant du site Les Echos, indique que Renault envisage de mettre en place un plan d’économies de 2 milliards d’euros dans lequel est prévue la fermeture de quatre de ses usines basées en France.

Nous ne savons pas pour le moment, si l’usine de Viry-Châtillon, en charge de la production des moteurs utilisés en Formule 1, sera concernée par ce plan.

En revanche, il a été confirmé que l’écurie Renault F1Team, dont le budget annuel est estimé à 200 millions d’euros pour des résultats financiers extrêmement décevants, est dans le collimateur des dirigeants du groupe.

Et, il se pourrait bien que la marque au losange décide de purement et simplement se retirer de la Formule 1, ou de continuer son activité, mais seulement en tant que motoriste.

Une autre piste qui n’est pas à exclure, serait le rachat de l’équipe. Le milliardaire Russe, Dmitry Mazepin, père du pilote de Formule 2, Nikita Mazepin, avait d’ailleurs fait une proposition en ce sens il y a de cela quelques mois.

Affaire à suivre…

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles