fbpx
F1 News

Luca di Montezemolo aurait déjà remis Leclerc à sa place s’il était toujours président de Ferrari

Suite aux différentes déclarations de Charles Leclerc à Singapour et en Russie, l’ancien président de Ferrari a déclaré que s’il était toujours en poste, le problème Leclerc / Vettel serait déjà réglé, donnant comme exemple le cas de Rubens Barrichello face à Michael Schumacher après le Grand prix d’Autriche de l’année 2002.

Luca di Montezemolo :

Si j’étais encore président et qu’il venait dans mon bureau pour se plaindre comme il le fait actuellement, vous n’entendriez pas seulement que quelques mots et la situation serait vite réglée.

Je me souviens encore de notre dispute avec Barrichello lorsque nous lui avons demandé de laisser passer Schumacher et de son mécontentement. 

 

Je lui ai dit clairement qu’il devait faire ce que j’avais décidé, point final.

À la question, que doit faire Ferrari pour remporter à nouveau le titre, l’italien a répondu :

La seule solution serait peut-être de me remettre de nouveau à la présidence.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles