fbpx
F1 News

Mattia Binotto donne sa version des faits sur l’affaire du moteur Ferrari

Les spéculations autour de l’illégalité du moteur Ferrari continuent de pulluler sur les réseaux sociaux.

Pour ceux qui ne le savent pas, la scuderia a été, en 2019, au cœur d’une affaire supposée de “triche” visant à améliorer les performances de sa monoplace.

Cela a débouché sur un accord secret entre la FIA et l’écurie italienne, celui-ci ayant suscité pas mal d’interrogations et surtout beaucoup de suspicions.

Silencieux depuis plusieurs mois, Mattia Binotto, a décidé de donner quelques explications :

Honnêtement, je pense qu’il y a beaucoup de bêtises qui sont dites à ce sujet.

Nous évitons généralement de nous soucier de tout cela afin de nous concentrer sur notre travail.

Concernant notre moteur de l’année dernière, c’est très simple, nous avons été dans la légalité.

Beaucoup de personnes auraient souhaité qu’il en soit autrement, mais c’est comme ça, il n’y a jamais eu d’infraction à la réglementation.

Il faut savoir que le règlement est très complexe et de nombreuses directives techniques ont justement été mises en place afin de clarifier les choses.

Concernant le côté “secret” de l’accord signé avec la FIA, Binotto a répondu ceci :

J’ai toujours parlé de l’importance de la confidentialité concernant la propriété intellectuelle et nous avons toujours été très clairs sur ce point.

Nous n’avons donc pas l’obligation d’expliquer au monde entier le fonctionnement de notre groupe propulseur.

L’Italien a conclu en indiquant que Ferrari devrait probablement reprendre des couleurs d’ici 2022.

Nous avons une équipe formidable et je pense que nous sommes tous unis. C’est très important d’être unis lorsque vous devez faire face à une situation aussi difficile.

L’année prochaine sera sans doute meilleure que celle-ci. Je ne dis pas que nous allons nous battre pour la victoire, mais nous espérons pouvoir améliorer la situation actuelle.

Je pense que 2022 sera notre meilleure opportunité, car ce sera un grand défi pour tout le monde de pouvoir gérer le plafond budgétaire ainsi que le nouveau règlement technique.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles