fbpx
F1 News

McLaren sur le point de se défaire d’une partie de son écurie de Formule 1

Le groupe McLaren envisage de vendre une partie de son écurie de Formule 1 en raison de la pression financière dont elle doit faire face depuis un certain nombre de temps.

La pandémie de COVID-19 a durement touché le constructeur britannique qui a vu ses ventes de voitures de sport haut de gamme chuter drastiquement durant ces 4 derniers mois provoquant de ce fait, la suppression de 1200 emplois.

McLaren a dès lors cherché un certain nombre de solutions de financement potentiel, dont un prêt spécial de 150 millions de livres sterling refusé au dernier moment par le gouvernement britannique.

Il a ensuite été envisagé par les dirigeants du groupe d’hypothéquer son siège social ainsi qu’une partie de sa collection de voitures historiques.

Selon la chaîne de télévision britannique, Sky News, McLaren se serait finalement résolue à vendre une partie de son équipe de Formule 1 à un ou plusieurs actionnaires faisant partie de son écosystème.

Pour rappel, la holding bahreïnienne Mumtalakat, est l’actionnaire majoritaire du groupe McLaren avec une participation de 56%, suivie par le groupe TAG dirigé par l’homme d’affaires saoudien Mansour Ojjeh qui détient environ 14% des parts.

En outre, l’homme d’affaires canadien Michael Latifi, père du pilote Nicholas Latifi qui fera ses débuts en Formule 1 avec Williams le mois prochain, a acquis en 2018 une participation d’environ 10%.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles