fbpx
F1 News

Mercedes avait moins de trente secondes pour prendre une décision

Toto Wolff a expliqué que ses stratèges ont été surpris par la voiture de sécurité virtuelle, empêchant Lewis Hamilton de rentrer aux stands en même temps que ses adversaires.

Le VSC a été déclenchée juste après l’abandon de Bottas. L’équipe était alors en train de gérer le cas du Finlandais quand il a fallu subitement s’occuper de la voiture de sécurité virtuelle.

Wolff a déclaré que le temps pour une prise de décision était beaucoup trop court.

Ce qui s’est passé, c’est que nous étions premier et deuxième et nous contrôlions la course. Et soudain, nous voyons que la deuxième voiture abandonne.

La VSC est sorti, nous avions moins de trente secondes pour réagir et trop de paramètres étaient à prendre en compte rapidement. C’est à cet instant que nous avons perdu la course.

Sans cet événement, Hamilton n’aurait probablement pas abandonné et aurait même sans doute gagné, car s’il était resté aux avant-postes, il n’aurait pas eu besoin d’attaquer comme il l’a fait pour revenir sur les hommes de tête et aurait pu préserver sa voiture. Mais ce sont les aléas des sports mécaniques et cela permet de pimenter encore plus le championnat.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles