fbpx
F1 News

Mercedes mise en cause dans le tête-à-queue de Bottas

Après enquête des commissaires sportifs, il apparaît que le tête-à-queue dans la voie des stands du circuit de Spielberg ne soit pas uniquement à mettre sur le compte de Valtteri Bottas.

Mercedes est également à blâmer. Dans leur conclusion d’enquête, les commissaires ont prit connaissance que l’écurie dirigée par Toto Wolff a voulu tester une nouvelle fonctionnalité afin de permettre à son pilote de repartir des stands plus vite qu’à l’accoutumée.

Plus précisément, et toujours selon ce rapport, il a été permis au Finlandais de ressortir en deuxième vitesse, ce qui a eu pour conséquence d’augmenter le niveau de patinage de la W12 avec le résultat que l’on connait.

Extrait tiré du rapport des commissaires sportifs de la FIA :

Au cours de son audition, Bottas a déclaré que par le passé, ils perdaient du temps au moment de repartir des stands.

Ils ont donc essayé quelque chose de nouveau, qui était de redémarrer en deuxième vitesse. En conséquence, le patinage des roues a été beaucoup plus important que le résultat attendu.

À cause de cela, il n’a pas réussi à contrôler correctement la voiture dans la voie rapide.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles