fbpx
F1 News

Pirelli donne des explications au sujet de la crevaison de ses pneumatiques et révèle que Lewis Hamilton avait également un problème similaire

Le leader du championnat du monde de Formule 1, Max Verstappen, ainsi que Lance Stroll, ont tous deux été victimes d’une crevaison de leur pneumatiques arrière gauche lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan.

Mis en cause, Pirelli, par l’intermédiaire de son responsable, Mario Isola, s’est dédouané d’un éventuel défaut de ses pneumatiques, déclarant que l’origine de ces deux incidents est sans doute liée à un « facteur externe », sous-entendu, des débris sur la piste.

Isola a également révélé après l’inspection des pneumatiques de la voitures de Lewis Hamilton, qu’une coupure avait été constatée sur l’un d’entre eux. Cela aurait pu, à l’instar de Stroll et Verstappen, le contraindre à un abandon.

Mario Isola :

Aucun avertissement ou vibration n’a été détecté avant ces incidents.

Nous avons fait plusieurs inspections sur la voiture des autres pilotes et nous pouvons vous confirmer qu’aucun autre pneu ayant parcouru un nombre de tours similaire ou plus, n’a montré de signes d’usure excessive.

Notre sentiment est donc qu’il est possible que ces dommages aient pu être causés par un facteur externe.

Je peux vous dire également qu’une coupure a été trouvée sur l’un des pneus de Lewis Hamilton. Ici, le pneu arrière gauche a été plus sollicité que le pneu arrière droit.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles