fbpx
F1 News

Pour une partie de la presse italienne, c’est Sainz qui a fait perdre Leclerc à Monaco

Carlos Sainz est devenu le bouc émissaire idéal.

Une certaine frange de la presse italienne dont Leo Turrini, l’un des journalistes les plus en vue en ce moment, estime que le fiasco qui a conduit Charles Leclerc à perdre tout le bénéfice de sa pole position lors du Grand Prix de Monaco est à mettre principalement à l’actif de l’Espagnol.

Leo Turrini :

L’équipe lui a demandé de couvrir les arrières de Charles afin de lui donner l’opportunité de se constituer un avantage suffisant. Il devait suivre exactement la même stratégie que Sergio Perez.

Et force est de constater qu’il a refusé, car il voulait lui-même gagner la course.

En tant qu’être humain, son désir est tout à fait compréhensible. Chaque pilote perçoit son coéquipier comme son principal rival.

Mais ici, il faut appeler un chat un chat. Agissant comme il a agi, Carlos a ruiné la course de Charles.

C’est dommage de perdre comme ça. Charles méritait de gagner, et personne n’avait le droit de le priver de cette joie.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles