fbpx
F1 News

Quel pilote a dit : “Beaucoup de gens veulent gagner de l’argent pour le stocker, moi, je veux en gagner pour le dépenser”

Il s’agit de James Hunt, pilote sulfureux des années 70. Il aurait eu 72 ans aujourd’hui s’il n’avait pas succombé à une crise cardiaque en 1993.

Revenons sur son parcours.

James Hunt découvre le sport automobile grâce à des amis lui ayant proposé d’assister à une course sur le circuit de Silverstone. Suite à cette expérience, il eut alors un déclic et décida de quitter ses études de médecine pour entamer une carrière de pilote.

N’ayant que très peu de moyens, Hunt enchaîne les petits boulots jusqu’à pouvoir se payer sa première voiture de course. Faisant preuve d’un certain talent, il gravit rapidement les échelons et participe aux championnats de Formule Ford en 1968 et de Formule 3 en 1969. Il est alors sacré meilleur espoir britannique. Son style de pilotage agressif lui vaut rapidement le surnom de « Hunt the Shunt » (que l’on peut traduire par « Hunt la menace»).

Il entre en Formule 1 en 1973 avec l’écurie Hesketh Racing. À l’époque, ses tenues extravagantes et son mode de vie faisait plus parler que ses exploits sportifs.

 

Un titre mondial face à Niki Lauda.

En 1976, il inscrit son nom dans l’histoire de Formule 1 lors de son triomphe face à Niki Lauda au cours de l’une des saisons les plus mémorables du Championnat du Monde de Formule 1. L’excellent film «Rush» réalisé par Ron Howard décrit d’ailleurs cette rivalité qu’il a entretenue avec l’Autrichien, pleine de hargne, mais avec un énorme respect de part et d’autre.

Son titre de champion sera néanmoins jugé par les experts comme immérité, estimant qu’il avait grandement profité de l’accident de Niki Lauda au Nurburgring ainsi que de l’abandon volontaire de ce dernier au Grand Prix du Japon.

 

Polémique autour de son style de vie.

Lewis Hamilton n’est pas le premier pilote critiqué pour son mode de vie en dehors des circuits.

Hunt avant lui, avait également reçu de sévères critiques à ce propos.

Hédoniste assumé, grand séducteur et non-conformiste au look de Play-boy, Hunt n’avait aucune limite dans sa vie en dehors de la Formule 1 et faisait régulièrement les gros titres des journaux anglais.

À l’époque il lui avait été demandé de s’expliquer à ce sujet, il avait répondu ceci :

Beaucoup de gens veulent gagner de l’argent pour le stocker, moi, je en veux gagner pour le dépenser.

Il avait également déclaré qu’il trouvait un certain équilibre entre sa façon de vivre et le danger que représentait la formule 1 à cette période.

Nous avons couru au moment où la Formule 1 était un sport très dangereux et j’en ressens une très grande fierté. Je ne regrette rien de cette époque.

J’ai toujours refusé de suivre les règles. Je me suis toujours senti mieux vêtu d’un jean et d’un t-shirt plutôt que d’un costume de pingouin.

je vis ma vie à ma manière et je ne me soucie pas de ce que pensent les autres. C’est cette façon de faire qui m’a permis de vivre pleinement mon existence et de rester en accord avec moi-même.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles