fbpx
F1 News

Red Bull oblige Mercedes à repenser le refroidissement de son système de freinage, jugé non conforme par la FIA

Lors des essais hivernaux, Red Bull a fait part de ses soupçons à la FIA au sujet de la légalité des conduits d’air placés au niveau du système de freinage arrière de la Mercedes W11.

Au regard de cela, la FIA a tout de suite envoyé une directive technique à toutes les écuries, la TD 014/20. Le document explique ce que la réglementation permet et ce qui est interdit au niveau des écopes de freins des monoplaces.

Suite à des images prises à Barcelone il y a deux semaines, Red Bull a été en mesure d’affirmer que grâce à une ouverture située à plus de 160 mm du centre des roues arrière de la W11, cette dernière est capable de diriger un flux d’air supplémentaire capable de refroidir plus efficacement son système de freinage.

Le règlement technique est clair à ce sujet. Dans le paragraphe 11.5, il est stipulé que les conduits d’air ne doivent pas être placés à plus de 160 mm du centre de la roue arrière.

La FIA a souligné malgré tout que c’est la forme du design de ces conduits, ressemblant à un “V” inversé, qui rend ce dispositif non réglementaire.

À cet effet, l’écurie championne du monde en titre a dû apporter des modifications à la conception du refroidissement de son système de freinage afin d’éviter tous problèmes à Melbourne.

En outre, Mercedes va encore devoir faire face à la pugnacité de Red Bull puisque l’écurie autrichienne envisage de déposer une requête officielle au sujet de sa dernière innovation, le système DAS.

À noter, que Racing Point pourrait être également concernée par cette directive, étant donné que la RP20 est largement inspirée de la W11.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles