fbpx
F1 News

Romain Grosjean : j’ai le moral gonflé à bloc

Romain Grosjean a  retrouvé le moral et se rendra sur un circuit où il a marqué des points à plusieurs reprises et est même monté sur le podium en 2012.

Dans une interview, le français a parlé des attentes pour ce week-end et des caractéristiques techniques de la piste.

Question: Comment appréhendez-vous le week-end du Grand Prix de Hongrie?

Après la très bonne course que j’ai faite en Allemagne, j’ai le moral gonflé à bloc. Voyons maintenant ce qui nous attend ce week-end en Hongrie, j’aime ce Grand Prix et c’est toujours avec plaisir que je viens ici. L’équipe est très motivée et je pense que nous ferons encore un bon résultat.

Question: Vous avez obtenu des points à trois reprises et votre meilleur résultat est une troisième place en 2012. Pourquoi ce circuit vous convient-il?

C’est difficile à dire. J’ai toujours été à l’aise sur ce circuit. La piste est lente et il est important que la voiture ait une bonne maniabilité. Au cours de mes dernières années, j’ai toujours eu la chance d’avoir une voiture efficace au Hungaroring.

Question: Que pouvez-vous à nous dire à propos du circuit ?

À mon avis, le nouvel asphalte jouera un rôle décisif. Ce n’est pas la piste la plus rapide, le deuxième secteur est intéressant avec une montée, puis une descente jusqu’aux deux derniers tours. C’est une piste où vous devez essayer d’aller le plus vite possible à chaque tour.

Question: Est-il difficile de dépasser au Hungaroring?

Il est très difficile de dépasser. Sur cette piste, j’ai réalisé l’un des meilleurs dépassements de ma carrière en 2013 lorsque je me suis battu avec Felipe Massa sur la partie extérieure du quatrième virage. Pour cela, j’ai reçu une amende, car la voiture a complètement quitté la piste, mais pour moi, cela n’avait pas d’importance, car je savais que j’avais effectué un excellent dépassement.

La manœuvre avait été couronnée de succès, parce que je suis passé là où personne ne s’attend à être dépassé.

Question: Quel est votre meilleur souvenir ici ?

En Hongrie, j’ai eu de belles courses, mais mon meilleur souvenir c’est lorsque j’ai obtenu ma première pole position en GP2 en 2008.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles