fbpx
F1 News

Sebastian Vettel : j’espère ne pas me tromper en pensant que nous avons la même voiture

Depuis qu’il a annoncé son départ de Ferrari, Sebastian Vettel est étonnamment beaucoup moins rapide que Charles Leclerc.

Il est effectivement surprenant de voir un écart aussi flagrant entre les deux hommes à chaque course alors qu’en 2019, cela n’était absolument pas le cas.

Lors du Grand Prix du Portugal, le Monégasque a fini au pied du podium et avait, tout au long de la course, un assez bon rythme.

A contrario, Sebastian Vettel a eu beaucoup de mal à s’en sortir, y compris face à des concurrents censés avoir une voiture beaucoup moins performante que la sienne.

L’Allemand n’est pas allé jusqu’à accuser son équipe de ne pas lui fournir le même matériel que son collègue, mais s’interroge du comportement différent qu’il y a entre sa monoplace, et celle de son coéquipier.

Sebastian Vettel :

Nous n’avons pas les mêmes ressentis, ça c’est sûr et j’essaye de comprendre pourquoi.

Le problème majeur vient du niveau d’adhérence de la voiture qui n’est pas le même.

Pour des raisons qui m’échappent, Charles semble ressentir une meilleure emprise dans des zones où je ne la ressens pas et je ne parviens pas à être aussi rapide que lui.

C’est une faiblesse qui est flagrante le samedi, et la course le dimanche est plus difficile et différente, car je dois me battre dans le peloton.

J’espère ne pas me tromper en pensant que nous avons la même voiture. En tout cas, je fais confiance à l’équipe.

Avec eux, j’essaye de faire le meilleur travail possible et j’espère que nous serons en meilleure posture la semaine prochaine.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles