fbpx
F1 News

Sept équipes pourraient probablement manquer à l’appel lors des quatre dernières courses du championnat

Ce sont les dires de Christian Horner, patron de Red Bull.

Les explications du Britannique se fondent sur la baisse du plafond budgétaire qui on le rappelle, a été fixé cette année à 140 millions d’euros.

Ce budget aurait pu en temps normal suffire largement, mais c’est sans compter l’inflation qui gangrène l’économie mondiale depuis plusieurs mois couplée au conflit russo-ukrainien qui a fait monter drastiquement le coup des matières premières.

Ajouté à cela, la hausse de plus de 50% du coût du fret aérien indispensable pour les équipes lorsqu’elles doivent se déplacer en dehors de l’Europe.

(Voir l’article : Comment les écuries de Formule 1 voyagent-elles à travers le monde ?)

Dans cette logique, Horner estime que le championnat devrait être fortement chamboulé d’ici la fin de l’année.

Christian Horner :

Sept équipes pourraient probablement manquer à l’appel lors des quatre dernières courses de la saison pour rentrer dans le plafond des coûts cette année.

Il ne s’agit pas simplement des grandes équipes, mais cela concerne également les équipes du milieu de plateau qui subissent des problèmes liés à l’inflation.

La FIA a un devoir de diligence, et je sais qu’ils prennent cela très au sérieux. Les factures d’énergie et le coût de la vie augmentent de manière exponentielle et la F1 n’est pas exemptée.

Le fret a quadruplé et ce n’est pas quelque chose que nous pouvons contrôler.

Précisons que la FIA a déclaré qu’elle comptait examiner la situation afin de prendre des mesures adéquates.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles