fbpx
F1 News

Sergio Marchionne, une homme d’affaires hors pair

Sergio Marchionne était l’un des dirigeants les plus exigeants et tenaces de l’industrie automobile et a sauvé Fiat et Chrysler, deux de ses marques les plus connues.

Il a passé 14 ans aux commandes de Fiat Chrysler (FCA), groupe qu’il a construit et a été remplacé le week-end dernier suite à l’aggravation de son état santé.

En Italie, où le redressement de Fiat lui a valu un statut légendaire, il a été traité comme une vraie rock star.

Cet ancien étudiant en philosophie et en comptabilité ne portait presque jamais de cravate et préférait les chandails décontractés, ce qui lui faisait gagner du temps pour s’habiller, plaisantait-il à ce sujet.

C’était un gros fumeur jusqu’à ce qu’il abandonne cette habitude il y a un an, il était connu comme quelqu’un se donnant corps et âme dans son travail, et avait exigé que les membres de son équipe adopte des horaires exténuants, ce qui lui a valu une réputation d’amis et d’ennemis pour son entêtement et son arrogance.

Certains ne pouvaient pas suivre son rythme. Un banquier qui travaillait pour lui avait déclaré qu’il recevait des mails de sa part à toute heure, même au milieu de la nuit.

Marchionne a fait ce que beaucoup pensaient impossible, notamment son énorme pari quand il a mis en place la fusion entre Fiat, alors en presque en faillite, et Chrysler, son rival américain qui était pratiquement dans la même situation. Le groupe est maintenant devenu le septième constructeur automobile mondial, employant plus de 200 000 personnes à travers le monde et n’ayant plus aucune dette.

Il est également connu pour être un homme de principe préférant faire monter ses cadres à la méritocratie plutôt qu’au “copinage”.

L’italien est aussi décrit comme un négociateur hors norme, connu pour obtenir ce qu’il veut, en 2005, il força General Motors à payer à Fiat 2 milliards de dollars pour s’être retiré de la vente de sa division automobile américaine.

Il a également pris la décision audacieuse de parier sur la marque Jeep qui est maintenant le moteur de la croissance de Fiat Chrysler.

Lors de sa dernière apparition publique, le 26 juin, Marchionne, fatigué et essoufflé, a présenté son modèle Jeep Wrangler à la police paramilitaire italienne, les Carabinieri, lors d’une cérémonie à Rome.

Quelques jours plus tard, il est allé en Suisse pour subir ce que FCA a décrit comme une opération de l’épaule. Aucune information n’a été dévoilée sur ce qui s’est passé après son départ de la salle d’opération, mais il a souffert de complications qui se sont soudainement aggravées.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles